Jean Luc Chimier avril 24, 2019 Pas de commentaire

7. Reconduction du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
Le CITE permet de déduire de l’impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées dans des travaux de performance énergétique du logement. Ce crédit est prorogé jusqu’au 31 décembre 2019. Quelles sont les dépenses éligibles ?

8. L’éco-PTZ reconduit pour 3 ans
L’éco-prêt à taux zéro destiné à financer les travaux d’économie d’énergie est reconduit pour 3 années supplémentaires, soit jusqu’en 2021. A compter du 1er mars 2019, le dispositif sera renforcé et simplifié. Il prévoit notamment :
• de supprimer la condition de bouquet de travaux,
• d’ouvrir l’éco-PTZ aux logements achevés depuis plus de 2 ans,

• d’uniformiser la durée d’emprunt à 15 ans,

• de recourir à éco-PTZ complémentaire dans les 5 ans après l’émission du premier éco-PTZ (au lieu de 3 actuellement),
• de faciliter l’accès des copropriétaires à l’éco-PTZ.

9. Augmentation du chèque énergie
Le chèque énergie aide les personnes de condition modeste à payer les factures d’énergie de leur logement. Le montant moyen du chèque énergie passe à 200 € en moyenne en 2019 (au lieu de 150 € en moyenne en 2018).

10. Malus, bonus écologique et prime à la conversion pour les véhicules les plus polluants
Depuis le 1er janvier 2019, le barème du malus automobile est devenu plus sévère :
• abaissement du seuil d’application du malus à 117 g CO2/km (contre 120 g
en 2018) ;
• renforcement du barème progressif : de 50 € à 10 500 € pour les véhicules à
partir de 185 g CO2/km.

Le bonus pour l’acquisition d’un véhicule propre et la prime à la conversion sont maintenus, l’objectif étant de mettre au rebut 500 000 véhicules parmi les plus polluants.
De plus, la prime à la conversion est doublée pour les 20% des ménages les plus modestes et les actifs non imposables parcourant de nombreux kilomètres par jour pour se rendre à leur travail (60 km).
Une surprime d’un montant de 4 000 € est proposée pour un véhicule thermique neuf ou d’occasion et d’un montant de 5 000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou d’occasion.

11. Mesures exceptionnelles pour soutenir le pouvoir d’achat
Suite à la crise liée au mouvement des « gilets jaunes », des mesures d’urgence économiques et sociales sont venues s’ajouter aux textes de la loi de Finance 2019 :
• augmentation de la prime d’activité, soit 100 € de plus par mois pour les travailleurs aux SMIC ;
• défiscalisation et exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires (temps travaillé au-delà de la durée légale des 35 heures) ;
• annulation de la hausse de la CSG (cotisation sociale généralisée) pour les retraités ayant un revenu fiscal de référence inférieur à 22 580 € ou 34 636 € pour un couple (retour à un taux de CSG de 6,6% contre 8,3%). Mesure effective au plus tard le 1er juillet 2019 et rétroactive au 1er janvier ;

• défiscalisation de la prime de fin d’année jusqu’à 1000 €, par les employeurs qui le souhaitent (pouvant être versée jusqu’au 31 mars 2019). Le bénéfice de l’exonération est réservé aux salariés dont la rémunération est inférieure à trois fois le montant du SMIC.

A SAVOIR
Vous êtes non-résident fiscal français ?
Les produits réalisés sur vos contrats d’assurance-vie sont exonérés de prélèvements sociaux. Surtout pensez à informer votre interlocuteur commercial Allianz de votre adresse fiscale pour mettre à jour vos données.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *