Jean Luc Chimier juin 5, 2019 Pas de commentaire

9/ CONSERVEZ LES DOCUMENTS SOUS FORMAT PAPIER OU ÉLECTRONIQUE
Vous pourrez en avoir besoin pour faire valoir vos droits, y compris après la fin du contrat.

10/ SACHEZ QUE VOUS DISPOSEZ DANS CERTAINS CAS D’UN DROIT DE RENONCIATION
Si vous avez souscrit votre assurance par téléphone, sur Internet ou suite à un démarchage, vous avez 14 jours pour changer d’avis. Le délai court à partir de la conclusion du contrat ou, si la date est postérieure, à partir de la réception des documents.

11/ SOYEZ ATTENTIF À LA DURÉE DE VOTRE ENGAGEMENT
La plupart des contrats peuvent être renouvelés automatiquement, sans démarche de votre part (tacite
reconduction). Pensez à vérifier, par exemple, si votre contrat est d’une durée d’un an renouvelable.

12/ UNE FOIS ENGAGÉ, VOUS POUVEZ RÉSILIER VOTRE CONTRAT D’ASSURANCE, SELON CERTAINES MODALITÉS
Les modalités de résiliation sont indiquées dans le document d’information normalisé sur le produit d’assurance et dans votre contrat.

13/PENSEZ À SIGNALER VOS CHANGEMENTS DE SITUATION
Déménagement, naissance, changement de voiture… Une adaptation des garanties et de la cotisation pourra être nécessaire pour correspondre à vos nouveaux besoins.

14/DÉCLAREZ VOTRE SINISTRE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE
Dégât des eaux, vol, accident…
En cas de sinistre, contactez le plus rapidement possible et par tout moyen votre assureur. Il vous indiquera la marche à suivre.
Votre situation doit être déclarée de façon précise et sincère, sous peine de voir votre indemnisation réduite, voire supprimée.

15/UNE QUESTION, UNE DIFFICULTÉ, UN MÉCONTENTEMENT… DITES-LE !
N’hésitez pas à solliciter votre interlocuteur habituel. Le plus souvent, il sera à même de répondre à vos
questions, de résoudre vos difficultés et de traiter un mécontentement.
Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée, ou en cas de différend persistant, pensez à formuler votre réclamation par écrit. Les modalités sont indiquées dans la documentation qui vous a été remise.
Si vous n’avez pas obtenu de réponse à votre réclamation dans les deux mois, ou si la solution proposée ne vous convient pas, vous pouvez contacter gratuitement le médiateur compétent.
Ses coordonnées figurent obligatoirement dans votre contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *